ROBOCOPIE
ÉLABORÉ PAR
TECHNOSOFT GAGNÉ

  • LE DÉVELOPPEMENT DE ROBOCOPIE
    Robocopie est un programme sous la plateforme Windows 10, spécialisé dans la sauvegarde des données de l'utilisateur sur un support externe usb. Sa conception s'est effectuée graduellement sur plusieurs années en réponse aux besoins de plus en plus variés et complexes des utilisateurs, tant à domicile que dans le domaine des affaires.

    Robocopie a atteint son parachèvement en ce qui concerne l'automatisation de ses opérations, et de l'ergonomie en ce qui touche le déroulé de ses opérations à l'écran.

  • LA PORTABILITÉ DE ROBOCOPIE
    Robocopie bénéficie d'une grande portabilité sur tous les ordinateurs opérant sous Windows 8 et 10. Une attention particulière a été apportée à ce qu'il n'y ait aucune adaptation à apporter à Windows.

  • LES UTILISATEURS DE ROBOCOPIE
    Robocopie est conçu pour convenir à la très grande majorité des utilisateurs de Windows. Il est déjà installé dans près d'une centaine d'ordinateurs, en prenant en compte le monde des affaires, à l'exemple des CPE, certains cabinets de comptables, d'avocats et de notaires, voir également les petites entreprises, les travailleurs autonomes, etc.

    Bref, Robocopie peut être utilisé partout où l'on ne dispose pas déjà d'un système de sécurité informatique en nuage ou pris en charge par une instance professionnelle.

  • LA GRATUITÉ DE ROBOCOPIE
    Technosoft Gagné offre gratuitement Robocopie à sa clientèle lors d'un appel de service en réponse à un dépannage informatique. Site web de Technosoft Gagné: www.technosoftgagne.ca

FONCTIONNEMENT ET AUTONOMIE

  • LE MODE DE FONCTIONNEMENT DE ROBOCOPIE
    Lors de la première exécution, Robocopie sauvegarde intégralement toutes les données d'un utilisateur Windows sur un support externe. Les exécutions subséquentes mettront à jour sur le support externe que les données nouvellement ajoutées au répertoire source, en tenant compte de celles qui ont fait l'objet de modifications ou de suppressions depuis la dernière sauvegarde.

    Par ce procédé bien pensé, Robocopie est grandement apprécié pour la rapidité de ses sauvegardes et de l'économie de temps consacré à la sécurité des données numériques.

  • LES DOSSIERS PRIS EN CHARGE PAR ROBOCOPIE
    Lorsque le dossier utilisateur de Windows est situé par défaut dans C:\Users\Nom-de-l'utilisateur, Robocopie ne prend en charge que les dossiers système standards de Windows, soit: Bureau, Contacts, Documents, Favoris, Images, Musique, Téléchargements, Vidéos. La raison est que cet emplacement contient en plus dans son arborescence un nombre hétéroclite de dossiers système, cachés, d'où l'impossibilité de tout les exclure.

    Par contre, lorsque le dossier utilisateur est déplacé sur un autre disque, comme dans D:\Non-de-l'utilisateur, Robocopie prend premièrement en charge les dossiers système standards de Windows avec en plus, les autres dossiers personnels contenus dans ce dossier utilisateur. Cette manière de procéder étend vraiment les possibilités de sauvegarde de Robocopie.

    De surcroit, l'utilisateur pourra aussi ajouter d'autres fichiers ou dossiers importants situés cette fois en réseau ou n'importe où dans l'ordinateur en faisant usage des variables système «SET Dossier_Externe» documentées plus bas dans «LES VARIABLES SYSTÈME DE ROBOCOPIE»

  • L'AUTONOMIE DE ROBOCOPIE
    Une fois installé, Robocopie est entièrement autonome du début à la fin de l'exécution. Un non-informaticien par exemple, pourrait très bien s'occuper de la prise de copie de sécurité.

    La grande faculté de Robocopie est de détecter de façon autonome l'emplacement des dossiers système de l'utilisateur dans Windows: Bureau, Contacts, Documents, Favoris, Images, Musique, Vidéos, Téléchagement, et ce, par le biais de la Base de registres de Windows (Clé Shell Folders). Donc, peu importe où sont déplacés les dossiers système, aucune intervention de la part de l'utilisateur n'est nécessaire pour localiser la source des données.

    De facto, Robocopie localise de lui-même le disque ou la clé usb de sauvegarde à partir de quelques astuces présentés dans les «PARAMÈTRES À L'EXÉCUTION DE ROBOCOPIE» ci-dessous.

    À partir des paramètres d'entrée et de sortie recueillis à l'interne en début d'exécution, Robocopie codifie la source et la destination des données de manière à paramétrer correctement et de façon sécuritaire l'utilitaire Robocopy de Microsoft. À la suite de ces paramétrages, Robocopie assigne un groupe de commutateurs (options de copie) qui assureront un comportement adéquat de Robocopy tout en optimisant la fluidité d'exécution.

  • LA SÉCURISATION DES DONNÉES PAR ROBOCOPIE
    L'exécution régulière de Robocopie préserve ainsi les utilisateurs contre la perte de données comme suite à différents incidents pouvant subvenir dans la l'univers numérique, voir la corruption ou le cryptage par différents virus, le bris matériel des disques internes, le vol ou la perte de données, quand ce n'est pas, par inadvertance, l'altération ou l'effacement de nos propres données. Se créer une copie intégrale de nos données sur un support externe est le minimum requis en matière de sécurité informatique.

TERMINOLOGIE

  • ROBOCOPIE ET ROBOCOPY
    Robocopie est une interface de programmation développée par Technosoft Gagné. Ce programme a comme noyau Robocopy, un utilitaire système robuste et intégré à Windows, utilisé par Microsoft pour la synchronisation de ses serveurs répartis un peu partout dans le monde.

    Robocopie et Robocopy sont imbriqués dans l'exécution d'une sauvegarde du début à la fin. Pour faire simple, Robocopie s'occupe de l'encadrement de l'utilisateur tout au long de l'exécution, tandis que Robocopy prend en charge la délicate synchronisation des données.

    De façon visuelle, Robocopie affiche en couleur tandis que Robocopy affiche en monochrome. En cours d'exécution, le déroulé de l'affichage est ponctué par des encadrés en couleur permettant à l'utilisateur de mieux suivre à l'écran la sauvegarde de tous ses dossiers système. Voilà la distinction à faire entre ces deux ingénieux programmes tout au long de l'exécution.

    À la fin de l'exécution, Robocopie inscrit dans le disque ayant servi à la sauvegarde une notification indiquant la date et l'heure de la dernière sauvegarde ainsi que le nom de l'utilisateur. Ces indications s'avèrent très utiles lorsque l'on veut connaitre après un certain temps la date et l'heure de la dernière sauvegarde.

  • LIMITES DE ROBOCOPY
    La limitation principale de Robocopy est de ne pas prendre en charge les fichiers ouverts par une application. Cela découle d'un principe fondamental en informatique de ne pas accéder à un fichier en activité. La solution est donc de fermer les applications impliquées dans ce problème avant de lancer Robocopie.

    Toutefois, une exception est faite pour le logiciel de messagerie Microsoft Outlook dont la fermeture est prise en charge par Robocopie lorsque la variable système «SET MicrosoftOutlook» est activée.

  • LA TOLÉRANCE AUX INTERRUPTIONS
    L'exécution de Robocopie peut être interrompue à tout moment par l'utilisateur ou par une panne d'électricité sans que cela n'ait une quelconque incidence sur l'intégrité des données. Après une réexécution de Robocopie, ce dernier poursuit la sauvegarde depuis l'endroit où elle s'est terminée abruptement.

  • L'HORODATAGE DES DONNÉES
    L'horodatage est un mécanisme qui consiste à inscrire, à chaque donnée numérique, la date et l'heure au moment où elle entre dans un système informatique. L'horodatage permet ainsi aux applications de connaitre l'instant auquel les opérations de création et de modification ont été effectuées. Robocopy exploite à fond l'horodatage des données afin de déceler les fichiers et les dossiers qui sont impliqués dans le processus de synchronisation.

  • LA SYNCHRONISATION UNIDIRECTIONNELLE DES DONNÉES .
    La synchronisation unidirectionnelle de Robocopy est un processus faisant correspondre, dans une seule direction, les données de la source avec celles à la destination. Cela assure que les données à la source ne seront jamais altérées par la synchronisation. Comme procédé, Robocopy se sert de l'horodatage des données pour comparer la date et l'heure de chaque élément en provenance de la source avec son correspondant à la destination.

    • Les éléments dont la date, l'heure et la taille coïncident ne sont pas impliqués dans la sauvegarde.

    • Les éléments ajoutés à la source sont ajoutés à la destination.

    • Les éléments supprimés à la source sont également supprimés à la destination.

    • À la fin de la sauvegarde, tous les éléments à la source sont reflétés exactement à la destination.
  • LE FORMATAGE DES DISQUES
    Beaucoup de disques et de clés usb sont formatés en usine en format exFAT ou FAT32 pour les rendre compatibles avec différents systèmes d'exploitation. En ce qui concerne Robocopy, le disque ou la clé usb doit être formaté en format NTFS du fait que le disque de Windows est formaté en NTFS. Ce critère est d'autant plus important parce que la structure de l'horodatage de chaque élément doit être identique de part et d'autre entre à la source et la destination.

    Le formatage peut améliorer la vitesse d'un disque ou d'une clé usb qui a servi intensément et sur une longue période. Le formatage a pour effet de réinitialiser la table des index (MFT) et tout l'espace alloué aux données. Ces deux emplacements se fragmentent à l'usage intensif et affectent graduellement la performance du disque.

    Cela peut se vérifier en observant la lenteur d'un disque à se mettre en marche une fois branché, et aussi la lenteur à terminer ses écritures une fois un programme terminé. La défragmentation d'un disque optimise l'accès aux données, mais ne touche pas la table des index. Ultimo, seul le reformatage remet à neuf toute la structure interne d'un disque.

  • LE VOLUME D'UN DISQUE
    Le volume d'un disque ou d'une clé est un nom qui lui est attribué généralement au formatage afin de l'identifier visuellement à l'affichage. Notons que ce non peut être renommé à volonté sous Windows. Dans Robocopie, le nom du volume est impératif. Il est le seul élément utilisé pour bien identifier le disque ou la clé usb de sauvegarde.

    Le nom de volume peut s'étendre sur une longueur de 32 caractères. Les espacements, les caractères accentués, tant minuscules que majuscules, sont également tolérés par Windows et par Robocopie. Cette absence de restrictions peut servir entre autres à la fabrication de nom de volume complexe et très sécurisé.

    Chaque nom de volume est accompagné d'une lettre (de C à Z) identifiant le lecteur physique qui lui est alloué par le système, et ce, pour la session Windows en cours. Noter que la lettre d'un lecteur physique alloué à un port usb est allouée dynamiquement au moment du branchement du disque ou de la clé usb. Cette lettre peut varier d'une session à l'autre, d'où la nécessité de Robocopie de la détecter dynamiquement. Syntaxe oblige, la lettre du lecteur physique est toujours suivie des deux points superposés. Exemple de noms de volume sous Windows:

LES VARIABLES SYSTÈME DE ROBOCOPIE

MODIFICATION DES VARIABLES SYSTÈME

Le comportement de Robocopie est influencé par des variables système définies au tout début du programme. Pour accéder à ces variables, il suffit d'aller en édition en effectuant les deux opérations suivantes:

  • Bouton droit de la souris sur l'icône Robocopie.
  • Modifier.

L'ACTIVATION DES VARIABLES SYSTÈME

Situé au début du programme, les variables système sont des commutateurs inactifs par défaut. Le simple fait de leur assigner un non ou un simple x, selon le cas, les activent et autorisent un comportement particulier de Robocopie. L'usage des variables système ci-dessous est optionnel et n'est que pour répondre à des besoins spécifiques.

L'ASSIGNATION DE NOMS SPÉCIFIQUES

  • SET VolumeDestination=
  • Spécifier le nom du volume spécifique du disque ou de la clé usb.
  • SET DossierDestination=
  • Spécifier le nom du dossier utilisateur personnalisé dans le disque de sauvegarde.
L'AJOUT DE DOSSIERS À LA SAUVEGARDE
  • SET MicrosoftOutlook=
  • Un x sauvegarde le dossier de l'environnement de Microsoft Outlook.
  • SET WindowsLiveMail=
  • Un x sauvegarde le dossier de l'environnement de WindowsLiveMail.
  • SET DossierPublic=
  • Un x sauvegarde le dossier réseau Public de Windows.
  • SET DossierOneDrive=
  • Un x sauvegarde le dossier nuage OneDrive de Windows.
  • SET DossierExterne1=
  • Chemin d'accès d'un fichier ou d'un dossier externe à sauvegarder.
  • SET DossierExterne2=
  • Chemin d'accès d'un fichier ou d'un dossier externe à sauvegarder.
  • SET DossierExterne3=
  • Chemin d'accès d'un fichier ou d'un dossier externe à sauvegarder.
  • SET DossierExterne4=
  • Chemin d'accès d'un fichier ou d'un dossier externe à sauvegarder.
  • SET DossierExterne5=
  • Chemin d'accès d'un fichier ou d'un dossier externe à sauvegarder.

LA DÉSACTIVATION DE L'OPTION MIROIR

  • SET DésactiveMIR=
  • Un x désactive le commutateur /MIR.

DESCRIPTION DES VARIABLES SYSTÈME

SET VolumeDestination=

Il y a deux approches sur la façon d'utiliser le volume destination dans Robocopie, soit l'usage d'un nom générique ou spécifique.

  • NOM DE VOLUME GÉNÉRIQUE
    La variable système «SET VolumeDestination» est à ignorer dans le choix d'un nom de volume générique. En effet, Robocopie détecte automatiquement un disque comportant les noms de volume génériques suivant: ROBOCOPIE, #SanDisk, #KINGSTON, #SAMSUNG, #LaCie, etc. Le dièse(#) rend n'importe quel nom de volume générique. À tout seigneur, tout honneur, seul le nom ROBOCOPIE peut se dispenser du dièse. Avec l'usage d'un nom générique, la détection du disque et son lecteur physique se font à la volée, sans plus de précision.

    Somme toute, l'usage d'un nom générique est le choix le plus simple et le plus utilisé pour faire usage de Robocopie. Les noms proposés ci-dessus sont assez singuliers pour s'assurer qu'ils ne se retrouvent pas par hasard sur d'autres disques. L'utilisateur peut donc procéder immédiatement à l'installation ou à l'exécution de Robocopie.

    En substance, le nom de volume générique est un bel exemple d'ingénierie de Robocopie qui d'emblée localise automatiquement la source des données depuis la base de registre, puis détecte de façon autonome le lecteur physique (D,E,F...) du disque à la sortie à partir d'un simple nom de volume générique assigné à un disque. La sauvegarde des données se fait sur-le-champ sans plus de précision. L'autonomie est ainsi poussée à la limite de ce que permet un langage de programmation.

  • NOM DE VOLUME SPÉCIFIQUE
    Dans le cas où l'on possède plusieurs disques ou clés usb destinés à différents usages de Robocopie, il est recommandé d'assigner à la variable système «SET VolumeDestination» un nom de volume spécifique de manière à s'assurer que la sauvegarde s'effectuera uniquement sur le disque prévu à cet effet.

    Le nom de volume spécifique est au choix de l'utilisateur. Lorsque les disques sont tous de marque différente, nous recommandons un nom représentatif du périphérique en main, entre autres, la marque du disque ou de la clé, sans dièse(#) cette fois. Exemple: My Passport, SanDisk, KINGSTON, ADATA, LaCie, SEAGATE, TOSHIBA, etc.

    Une fois qu'un nom spécifique est ainsi assigné à la variable «SET VolumeDestination», s'assurer que ce nom corresponde bien au nom de volume du disque physique affiché par Windows. Robocopie sera ainsi en mesure d'effectuer un arrimage sécurisé entre ces deux noms au tout début de chaque exécution.

    Voici un exemple de lien entre le nom assigné à la variable système «SET VolumeDestination» avec le nom de volume d'un disque de sauvegarde dans Windows.


    Nom de volume spécifique.....: SET VolumeDestination=My Passport
    Nom de volume du disque.....:


    Nom de volume spécifique.....: SET VolumeDestination=COMPTABILITÉ 2019
    Nom de volume du disque.....:


SET DossierDestination=

Le nom d'utilisateur assigné à la variable système «SET DossierDestination» correspond au nom d'utilisateur inscrit dans le disque de sauvegarde qui contiendra les données en provenance de Robocopie.

  • NOM D'UTILISATEUR EN PROVENANCE DE WINDOWS
    À défaut d'assigner un nom d'utilisateur dans la variable système «SET DossierDestination», c'est le nom d'utilisateur dans Windows qui est transcrit automatiquement dans le disque de sauvegarde, et ce, lors de la toute première exécution de Robocopie.

  • NOM D'UTILISATEUR PERSONNALISÉ
    Il peut être nécessaire pour certaines personnes d'assigner un nom d'utilisateur différent de celui en provenance de Windows lorsque ce dernier ne reflète pas l'identité de l'utilisateur. La variable système «SET DossierDestination» permet donc d'assigner un nom personnalisé dans le dossier de sauvegarde. Pour une raison de sécurité, Robocopie demande au moment de la première exécution une confirmation à l'écran afin d'éviter toute méprise.
    Exemple d'assignation: SET DossierDestination=François

    Par cet exemple, un nom d'utilisateur impersonnel dans Windows comme «Util», «Utilisateur», «Propriétaire», «Admin», «Acer», «Dell» «HP» portera désormais le nom «François» dans le disque de Sauvegarde. Cette manoeuvre permettra d'identifier avec précision les données d'un utilisateur lors d'un recouvrement.

  • NOM D'UNE FONCTION COMME NOM D'UTILISATEUR
    Le nom d'utilisateur dans Windows pourrait aussi être remplacé dans le disque de sauvegarde par le nom de la fonction de chaque utilisateur dans un bureau d'affaires. Par exemple: Accueil, Secrétariat, Direction, Comptabilité, etc.
    Exemple d'assignation: SET DossierDestination=Accueil

  • PLUSIEURS UTILISATEURS SUR UN DISQUE
    Dans le cas où plusieurs utilisateurs utiliseraient le même disque de sauvegarde, le dossier utilisateur à l'intérieur du disque assurerait que les sauvegardes seraient bien distinctes.


SET DossierExterne1=
SET DossierExterne2=
SET DossierExterne3=
SET DossierExterne4=
SET DossierExterne5=

  • FONCTIONNALITÉ
    Les variables système «SET DossierExterne=1,2,3,4,5» autorisent Robocopie à opérer au-delà des dossiers systèmes standards de Windows en permettant la sauvegarde de fichiers ou de dossiers importants situés en réseau ou n'importe où dans l'ordinateur.

    Pour ce faire, spécifier le chemin d'accès complet du fichier ou du dossier à sauvegarder à la suite de l'une des variables système «SET DossierExterne».

  • LIMITATIONS
    Robocopy accepte seulement le chemin d'accès complet d'un fichier ou d'un dossier valide à la suite des commandes «SET DossierExterne». Également, le caractère générique * est invalide.

  • EXEMPLES D'UTILISATION
    Bon nombre de logiciels installent encore leur base de données à l'extérieur des dossiers système standards de Windows. Pour chacune de ces bases de données, il faut donc spécifier le chemin d'accès complet de leur localisation à la suite de l'une des variables système «SET DossierExterne» afin de les intégrer à Robocopie.

    Il est aussi possible de sauvegarder la configuration d'un logiciel dont la mise au point est longue. Il suffit de savoir que la configuration des logiciels installée sous Windows est située dans un dossier système caché sous le nom de «Roaming».

  • EXEMPLES DE SYNTAXE
    SET DossierExterne1=C:\Users\nom de l'utilisateur\AppData\Roaming\Intuit (Configuration logicielle personnalisée)
    SET DossierExterne2=C:\Robocopie (Dossier d'installation de Robocopie)
    SET DossierExterne3=\\Ordi en réseau\Dossier\... (Base de données en réseau)


SET DossierMaitre=

  • FONCTIONNALITÉ
    Le «DossierMaitre» permet de regrouper sur disque tous les dossiers de sauvegarde d'un utilisateur sous un seul dossier appelé «dossier maitre». Or, lorsque plusieurs utilisateurs de Robocopie utilisent le même disque de sauvegarde, il devient difficile de départager les dossiers de sauvegarde entre les utilisateurs. Qui plus est, certains dossiers portant le même non s'écrasent l'un sur l'autre.

    Les variables système ci-dessous autorisent la sauvegarde de dossiers situés à l'extérieur des dossiers système standards de Windows.

    • SET MicrosoftOutlook=
    • Un x sauvegarde le dossier de l'environnement de Microsoft Outlook.
    • SET WindowsLiveMail=
    • Un x sauvegarde le dossier de l'environnement de WindowsLiveMail.
    • SET DossierPublic=
    • Un x sauvegarde le dossier réseau Public de Windows.
    • SET DossierOneDrive=
    • Un x sauvegarde le dossier nuage OneDrive de Windows.
    • SET DossierExterne1=
    • Chemin d'accès d'un fichier ou d'un dossier externe à sauvegarder.
    • SET DossierExterne2=
    • Chemin d'accès d'un fichier ou d'un dossier externe à sauvegarder.
    • SET DossierExterne3=
    • Chemin d'accès d'un fichier ou d'un dossier externe à sauvegarder.
    • SET DossierExterne4=
    • Chemin d'accès d'un fichier ou d'un dossier externe à sauvegarder.
    • SET DossierExterne5=
    • Chemin d'accès d'un fichier ou d'un dossier externe à sauvegarder.

    Cela implique que ces dossiers seront sauvegardés à l'extérieur du nom d'utilisateur dans le disque de sauvegarde. Cela n'a aucune incidence pour l'utilisateur qui ne partage pas son disque avec d'autres utilisateurs. Dans le cas contraire, la variable système «SET DossierMaitre» va permettre de regrouper tous les dossiers de sauvegarde de chaque utilisateur sous un DossierMaitre identifié par leur nom.

  • EXEMPLES D'UTILISATION
    Voici un exemple de différents dossiers regroupés sous un dossier maitre. Chaque dossier maitre porte le nom de l'utilisateur dans Windows, précédé de l'acronyme PC-. Dans l'exemple ci-dessous, nous avons les utilisateurs Paul et Linda. L'intégrité de chaque dossier est ainsi préservée.

      PC-PAUL              Dossier maitre.
           PAUL                Nom de l'utilisateur incluant ses sous-dossiers.
           Outlook
           Public
           DossierExterne1

      PC-LINDA             Dossier maitre.
           LINDA               Nom de l'utilisateur incluant ses sous-dossiers.
           Outlook
           Public
           DossierExterne1
           DossierExterne2

  • RÉFLEXION
    Il n'y a donc pas de limites sur le nombre d'ordinateurs que l'on peut sauvegarder sous un seul disque généralement appelé «Serveur domestique» ou «Disque réseau NAS». On peut donc se représenter un endroit où il y a plusieurs ordinateurs sous un même toit reliés en réseau. Chaque utilisateur pourrait exécuter son propre Robocopie depuis son ordinateur vers le disque réseau. Par la suite, le gestionnaire du serveur n'aurait aucune difficulté à identifier l'appartenance de chaque dossier maitre lors d'un éventuel recouvrement de données.


SET DésactiveMIR=

  • LE COMMUTATEUR MIR
    Le commutateur MIR de Robocopy signifie «effet miroir» dans la synchronisation des données. Noter que Robocopie est paramétré pour une synchronisation unidirectionnelle des données, soit depuis la source vers la destination. Lors d'une sauvegarde, la synchronisation implique donc que les données ayant été supprimées à la source soient également supprimées à la destination. L'effet miroir assure ainsi que les données soient parfaitement reflétées de part et d'autre entre la source et la destination.

  • MISE EN GARDE
    Toutefois, il peut s'avérer fâcheux dans un cas de panique, et croyant bien faire, que l'on exécute Robocopie après une suppression, une perte ou une corruption de données à la source. Dans un tel cas, les données de secours à la destination deviendraient identiques à celles de la source.

    Or, un avertissement s'impose: ne jamais exécuter Robocopie à la suite d'un incident concernant la source des données. Il est impératif de recouvrer manuellement les données depuis le disque de sauvegarde avant de recommencer à faire usage de Robocopie.

  • LA DÉSACTIVATION DU COMMUTATEUR MIR
    Pour le monde des affaires dont la sécurité des données est capitale, l'effet miroir peut être désactivé avec la variable système «SET désactiveMIR». Ainsi, aucun fichier ou dossier ne sera supprimé à la destination après une sauvegarde de Robocopie. Il y aura par contre une accumulation continuelle de fichiers et de dossiers orphelins (en attente de suppression) qui se limiteront à l'espace disponible du disque ou de la clé usb.

    Après un certain temps, un nettoyage dans le disque de sauvegarde pourra toujours être effectué en réactivant le commutateur MIR puis en exécutant Robocopie. Ainsi, tous les fichiers et dossiers orphelins dans le disque à la destination seront supprimés par cette seule opération. Il suffira par la suite de désactiver de commutateur MIR afin de poursuivre les opérations régulières.
    Exemple d'utilisation:

    SET DésactiveMIR= Commutateur MIR activé par défaut. (Suppression des fichiers orphelins).
    SET DésactiveMIR=x Commutateur MIR désactivé. (Accumulation des fichiers orphelins).

L'INSTALLATION DE ROBOCOPIE DANS WINDOWS

Robocopie est généralement installé par Technosoft Gagné lors d'un appel de service. Cependant, son installation fait appel à des détails techniques qui ne sont pas à la portée d'un simple utilisateur.

  • LA COMPATIBILITÉ

    Cette version en couleur de Robocopie est compatible seulement avec les versions 8 et 10 de Windows. La raison est que ces deux systèmes d'exploitation sont munis de nouveaux «codes page» autorisant l'affichage en couleur pour les programmes de type «script batch» Windows.

  • L'INSTALLATION
    Pour un client ayant obtenu le logiciel de la part de Technosoft Gagné, exécuter le fichier Installation.bat. Le logiciel s'installe dans C:\Robocopie, puis l'icône de Robocopie est ajoutée au Bureau de l'ordinateur pour son exécution.

L'ICÔNE DE ROBOCOPIE SUR LE BUREAU

L'icône de Robocopie sur le Bureau avec sa mascotte (petit robot) est un raccourci de clavier relié au programme source. Il est paramétré pour un affichage optimal du programme, soit la taille et la police de caractères, la dimension approximative de la fenêtre d'affichage, le positionnement à l'écran et la palette de couleurs. C'est la raison pour laquelle il faut absolument utiliser ce raccourci et ne pas en créer un nouveau. En cas de suppression, il est possible de le recopier sur le Bureau depuis le dossier d'installation C:\Robocopie.

LE PARAMÉTRAGE DE L'ICÔNE ROBOCOPIE

  1. Doublecliquez sur l'icône Robocopie.
    Observez si la fenêtre du logiciel convient bien à la dimension de l'écran.
    Si oui, passez à ligne 5.
    Si non, suivez les instructions suivantes.
  2. Ajustez la dimension de la fenêtre avec la souris depuis la bordure de la fenêtre.

  3. Faites un bouton droit sur le petit rectangle à l'extrémité gauche en haut de la fenêtre et choisissez Propriétés.

  4. Cliquez sur le bouton Ok. Cela a pour objet de sauvegarder les paramètres de la fenêtre.

  5. Fin de la configuration.

LES DISQUES ASSIGNÉS À LA SAUVEGARDE

LE PARTAGE D'UN DISQUE ASSIGNÉ À LA SAUVEGARDE

Noter qu'un disque assigné à la sauvegarde de Robocopie peut servir plusieurs personnes, comme dans une famille par exemple où la confidentialité des données n'est pas très importante. Chaque sauvegarde de Robocopie dans le disque s'effectuera dans un dossier différent portant le nom distinctif de chaque utilisateur. Exemple:

  • Dossier JASMINE
    Dossier RAFAEL
  • Dernier Robocopie (JASMINE), 18 octobre 2019, 13h54
  • Dernier Robocopie (RAFAEL), 01 juin 2019, 19h15

PLUSIEURS DISQUES ASSIGNÉS À LA SAUVEGARDE

  • UN SYSTÈME À 2 DISQUES
    Étant donné qu'un système de sécurité n'est jamais absolu, il est toujours possible d'augmenter d'un cran la sécurité des données entourant les disques à la sortie. Nous recommandons d'effectuer un Robocopie sur un deuxième disque avec, cette fois, une rotation étendue dans le temps, voir une fois par semaine ou par mois, selon l'importance et l'activité des données. Cette pratique pourrait dispenser l'utilisateur de jouer avec la variable système «DésactiveMIR».

  • UN SYSTÈME À 5 DISQUES
    Dans l'exemple d'un système comptable où le nombre de transactions journalières est vraiment important, 5 disques pourraient être assignés à la sortie. Chacun des disques porterait le nom du jour de la semaine de travail comme nom de volume, soit: #Lundi, #Mardi, #Mercredi, #Jeudi et #Vendredi. Le dièse est utilisé ici pour rendre les noms de volume génériques et utilisables avec la même installation de Robocopie.

    À la fin de chaque journée de travail, un Robocopie serait exécuté sur le disque du jour en question. Une personne responsable aurait la responsabilité de sortir ce disque de l'établissement afin de protéger les données contre le vol d'ordinateurs, le feu, l'eau, sans oublier le piratage des données. Au début de chaque journée de travail, le disque portant le nom du jour devrait être ramené à l'établissement pour le Robocopie de fin de journée.

    Ce procédé demande une certaine discipline de la part des administrateurs, mais offre en retour une sécurité beaucoup plus élevée contre d'éventuels incidents informatiques. Souvenons-nous que les incidents les plus pernicieux sont les erreurs ou la corruption de données à la source n'étant pas détectées le jour même. Comme le démontre cet aperçu, l'assignation de 5 disques à la sauvegarde offre une possibilité de recouvrement pouvant s'étaler sur 5 jours précédents un incident.

SÉCURITÉ INFORMATIQUE
LE CRYPTAGE D'UN DISQUE OU D'UNE CLÉ USB

LE CRYPTAGE AVEC BITLOCKER

  • LES ENTREPRISES
    Les entreprises travaillant avec des données confidentielles doivent augmenter au maximum la sécurité de leurs données numériques de manière à se prémunir contre la perte, le vol ou la fraude informatique. Windows 10 offre justement un utilitaire pour garantir la sécurité des données sur les supports fixes et amovibles de l'ordinateur.

  • L'UTILITAIRE BITLOCKER
    BitLocker est un utilitaire intégré aux éditions Windows 10 Professtionel et Entreprise offrant la possibilité de verrouiller un disque ou d'une clé usb branché à l'ordinateur. Dans un premier temps, les données sont cryptées à l'intérieur du disque. Ensuite, le disque est verrouillé par un mot de passe sécuritaire.

    Par la suite, à chaque fois que le disque est branché à l'ordinateur, un mot de passe est requis dans une petite fenêtre pour déverrouiller le disque en question. L'utilisateur peut alors travailler en toute liberté jusqu'à ce que le disque soit débranché. BitLocker verrouille automatiquement le disque lors de son débranchement de l'ordinateur.

    Il existe aussi un déverrouillage automatique dès que l'on branche le disque à l'ordinateur. Bien entendu, cela fonctionne que sur l'ordinateur hôte.

  • L'ACTIVATION BITLOCKER

    1. Paramètres et tous les paramètres (à l'extrême droite de la barre des tâches).
    2. Dans la zone de rechercher au haut de la fenêtre, taper bitlocker.
    3. Cliquer sur: Gérer BitLocker.
    4. Brancher le disque ou la clé usb.
    5. Sous la rubrique «Lecteurs de données amovibles - BitLocker To Go» apparait le disque nouvellement branché.
    6. Cliquer sur: BitLocker désactivé.
    7. Cliquer ensuite sur: Activer BitLocker.
    8. Suivre l'assistant jusqu'à la fin.
  • BITLOCKER APPLIQUÉ AU VERROUILLAGE DE WINDOWS
    Comme on peut le constater, cette brève documentation aborde seulement la sécurité des disques amovibles. Pour ce qui est du chiffrement de l'ensemble du système d'exploitation avec les données personnelles de l'utilisateur, se référer à la documentation officielle de Microsoft. Un technicien en informatique est vivement recommandé pour veiller à la formation, à l'installation et à la maintenance d'un tel système de sécurité.

  • LES SOLUTIONS ALTERNATIVES À BITLOCKER
    Pour l'édition Windows 10 Famille, il existe des solutions alternatives à BitLocker pour la sécurité des disques amovibles seulement. Or, un grand nombre de marques de disques offrent un système de protection avec mot de passe contre les intrusions étrangères et non désirées.

    Toutefois, ces systèmes de protection sont propriétaires et dépendants du matériel en question et se limitent qu'à un seul disque. Consulter les revendeurs de matériel informatique sur le choix des disques offrant la meilleure protection chiffrée par mot de passe.

DÉPANNAGE

LES INCIDENTS EN COURS D'EXÉCUTION DE ROBOCOPIE

  • Un message d'erreur indique un mauvais paramétrage de Robocopie.
    Revoir le nom de volume et/ou le non d'utilisateur dans les variables système au début du programme Robocopie. Vérifier s'ils correspondent bien à ceux du disque ou de la clé usb à la sauvegarde. De là proviennent le plus souvent les erreurs lors d'une première exécution de Robocopie.


  • Un fichier défectueux à la source provoque un blocage de Robocopy.
    Robocopy s'assure de l'intégrité physique de chaque fichier en lecture, chose que seul Robocopy peut mener à bien. Or, un problème peut survenir lorsqu'un fichier est défectueux ou que son nom contient des caractères bizarres et incompatibles avec les normes d'appellation de Windows. Un message d'erreur est affiché suivi du chemin d'accès du fichier pris en défaut. Une pause de 3 secondes est achevée. Après plusieurs tentatives de relecture, le programme poursuit son traitement.

    Pour se débarrasser de ce message récurrent à chaque sauvegarde, prendre note du chemin d'accès situé dans le message d'erreur, puis arrêter Robocopie. Naviguer manuellement jusqu'au dossier contenant l'erreur et renommer le nom du fichier défectueux ou bien le supprimer. Réexécuter Robocopie afin de s'assurer qu'il n'y a pas d'autres erreurs à la source des données.


  • L'affichage de Robocopie s'arrête un certain moment, puis continue.
    Cela est normal. Lorsque Robocopie traite un nombre important de fichiers, des centaines de photos par exemple, il s'emploie à comparer la date et l'heure de chaque fichier avec leurs correspondants dans le disque de sauvegarde. Cette pause signifie simplement qu'il n'y a pas de sauvegarde à effectuer pour ces nombreux fichiers n'ayant subi aucune modification.

    C'est justement dans de telles situations que Robocopie s'avère particulièrement génial. Sans quoi, une sauvegarde intégrale de toutes les données prendrait énormément plus de temps et découragerait la plupart des utilisateurs à faire des sauvegardes de leurs données, ou du moins, les étaleraient sur des périodes beaucoup plus longues avec tous les impondérables en ce qui touche la sécurité des données.


  • Robocopie prend beaucoup de temps à effectuer la sauvegarde.
    Cela arrive lorsque l'on a un très grand nombre de fichiers à sauvegarder sur un disque à la norme USB2. C'est donc un problème lié au matériel des vieux ordinateurs et non au logiciel. Nous recommandons un disque ou une clé usb à la norme USB3 pour un maximum d'efficacité. À vérifier également que le port usb de l'ordinateur est bien à la norme USB3.

    Qui plus est, les fichiers de grande taille prennent nécessairement beaucoup plus de temps à l'écriture que les petits fichiers au moment de la sauvegarde. Pour un meilleur suivi des fichiers de grande taille, Robocopy affiche l'avancement de la sauvegarde avec un pourcentage près du fichier à l'écran.


  • Fin anormale de la sauvegarde synchronisée Robocopie.
    Si Robocopie a déjà bien fonctionné dans le passé, il est possible que le disque ou la clé usb ne soit pas bien reconnu par Windows. Cela se vérifie en doublecliquant sur l'icône CePc sur le Bureau. Tous les disques en activité sont affichés avec leur lecteur physique correspondant.

    Si le disque assigné à Robocopie ne figure pas à l'affichage, déconnectez le fil usb relié à l'ordinateur et branchez le sur un autre port usb. Cela a souvent pour effet de corriger une mauvaise connexion. Autrement, il se peut qu'il y ait une défectuosité matérielle à ce niveau.

FIN DE LA DOCUMENTATION DE ROBOCOPIE